Dossier de candidature
  • Objectifs pédagogiques :Pour devenir accompagnateur de personnes à mobilité réduite (APMR) , CLASSES AFFAIRES vous propose une formation de 70 heures qui fera de vous un réel professionnel à même de prendre en charge tous les passagers, quel que soit leur handicap (physique, mental, etc.).
    Si vous aimez le contact avec les autres, si vous aimez rendre service et aider, cette formation vous permettra d’exercer dans un aéroport rapidement grâce à une formation complète : savoir accueillir des personnes à mobilité réduite, prendre en compte leur handicap et les gestes à avoir, et connaître les gestes de premiers secours.

Durée de la formation :

70 heures réparties sur 2 semaines en rythme continu (35 h hebdomadaire en moyenne).

Le métier :

L’accompagnateur(trice) de personnes à mobilité réduite (APMR) accompagne les personnes qui souffrent d’un handicap (physique, mental, sensoriel ou intellectuel) permanent ou temporaire ou d’une forme de dépendance qui ne rend pas possible leurs déplacements sans un accompagnement.

L’accompagnateur(trice) de personnes à mobilité réduite (APMR) est un homme ou une femme ayant des qualités d’accueil, de service, de l’empathie et le goût pour épauler et guider les passagers dans le besoin.
Que dit la loi : Un transporteur ne peut refuser, pour cause de handicap ou de mobilité réduite, d’embarquer un passager dans l’avion. En outre le règlement Européen de juillet 2006 prévoit que les gestionnaires d’aéroports et les compagnies aériennes fournissent une assistante gratuite dans les aéroports et à bord des avions, comme le transport des fauteuils ou des chiens d’aveugle.

Lors de l’arrivée et du départ des vols, l’accompagnateur-trice de Clients Passagers à Mobilité Réduite (APMR) prend en charge les clients nécessitant une assistance d’un point de rendez-vous à une destination : clients passagers ayant une difficulté pour se déplacer (non voyant, clients passagers en fauteuil roulant…).

Environnement de travail : L’accompagnateur(trice) de personnes à mobilité réduite (APMR) travaille au niveau des aérogares et des pistes. Le travail s’effectue en horaires décalés, y compris les week-ends et les jours fériés (tôt le matin ou après-midi jusqu’au soir) en raison des horaires de départ et d’arrivée des avions.
Amplitude horaire variable dans cette tranche horaire 5h00-23h00
Le port de l’uniforme est de rigueur pour les agents.

Salaire :  Le salaire varie entre 1400€ et 1800€ brut par mois avec des avantages liés à l’environnement aérien.
Evolution de carrière : L’accompagnateur(trice) de personnes à mobilité réduite (APMR) peut évoluer vers des fonctions d’encadrement ou vers d’autres métiers selon la mobilité interne.

Entreprises :

Dossier de candidature