Dossier de candidature
  • Utilisation d’outils de radiocommunication
  • Utilisation de logiciels de suivi de vol ou d’enregistrement de bagages
  • Terminologie aéronautique (IATA, alphabet aéronautique, …)
  • Géographie liée aux services aéroportuaires (fuseaux horaires, aéroports, …)
  • Réglementation du transport de matières et produits dangereux
  • Modalités d’accueil
  • Règles de sûreté aéroportuaire
  • Spécificités culturelles de la clientèle
  • Techniques de prévention et de gestion de conflits
  • Procédures de prise en charge des enfants mineurs

Prérequis :

  • Pratique de l’anglais (autres langues appréciées)
  • Sens du contact et du service
  • Rigueur et maîtrise de soi
  • Grande disponibilité
  • Une expérience professionnelle dans un métier de service (hôtellerie, restauration, vente) est fortement souhaitée.
  • Pour se rendre sur l’aéroport avec une activité en horaires décalés, il y a lieu de vérifier l’existence de transports en commun compatibles, ou sinon, disposer d’un moyen de transport personnel.
  • Le permis B et un véhicule propre sont fortement recommandés.

Durée de la formation :

4 semaines de formation (35 h / semaine), soit 140 heures du lundi au vendredi de 09h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00 (07h / jour)

Le métier :

L’agent d’escale en aéroport assiste et guide les passagers d’un vol à l’arrivée, au départ ou en correspondance pour l’enregistrement passagers/bagages, l’embarquement/débarquement, le traitement des particularités (enfants non-accompagnés, passagers manquants, aléas,…).
L’agent d’escale en aéroport  agit en liaison avec les différents intervenants de l’escale, selon la réglementation du transport aérien et les objectifs commerciaux.
Peut coordonner l’activité d’une équipe d’agents d’escale.

Activités

  • Accueillir les passagers et les informer sur les conditions d’enregistrement, d’embarquement/débarquement, de vol, …
  • Collecter les informations concernant les vols et effectuer les opérations d’ouverture d’enregistrement, d’embarquement
  • Vérifier et enregistrer les documents des passagers et les bagages (référencement, surpoids, …)
  • Réaliser les opérations d’embarquement/débarquement (réservation de bus sur piste, accompagnement des passagers, remise des coupons de vol, …)
  • Vérifier les cartes d’embarquement avec la liste des passagers présents à bord, renseigner et transmettre les documents de suivi de vol
  • Mettre en oeuvre des mesures relatives à des situations particulières (passager absent à l’embarquement, à mobilité réduite, extradé, …)
  • Mettre en place des mesures correctives pour la clientèle lors de retard ou d’annulation de vols, de perte de bagage, …
  • Conduire au moyen de minibus, voiture, … des passagers sur une piste aéroportuaire
  • Effectuer les opérations de clôture d’un vol (fermeture des portes, documents de clôture, …)
  • Suivre et analyser les données d’activité du service ou de la structure et proposer des axes d’évolution

Environnement de travail : L’activité de l’agent d’escale commercial en aéroport s’exerce dans les aérogares, au sein de compagnies aériennes, de gestionnaires d’aéroport ou de sociétés d’assistance aéroportuaire, en contact avec les passagers et en relation avec différents interlocuteurs (chef d’escale, équipage, douane, services bagages, services piste, …).
L’activité de l’agent d’escale commercial en aéroport  peut s’exercer en horaires décalés, par roulement, les fins de semaine, jours fériés ou de nuit.
Le port d’équipements de protection (gilet fluorescent, casque antibruit, …) est requis sur les pistes.

Salaire :  Environ 1 500 € par mois + indemnités compensatoires pour horaires décalés pour un agent d’escale débutant.

Evolution de carrière : Un agent d’escale peut acquérir des responsabilités au sein de son équipe : avec beaucoup d’expérience et une formation complémentaire, il peut devenir superviseur ou chef d’escale de permanence, par recrutement interne. Un chef d’escale peut évoluer vers les services administratifs centraux de sa compagnie : direction des ressources humaines, direction centrale de la communication, ou vers d’autres fonctions selon la mobilité interne ou les opportunités qu’offre les aéroports.

Entreprises :

Dossier de candidature